http://chairerp.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des sciences humaines|faculte-sciences-humaines|http://www.fsh.uqam.ca/

Chaire de recherche UQAM sur la méthodologie et l’épistémologie de la recherche partenariale


Recherche


crumerp@uqam.ca



banniere

Notre hypothèse de départ dans cette étude était que les résultats d’une recherche développée en partenariat seraient plus adaptés aux besoins des divers acteurs impliqués que ceux découlant d’une recherche plus « classique » et qu’il en résulterait nécessairement des retombées plus nombreuses dans les milieux des partenaires impliqués. Au terme de notre analyse, nous constatons que l’hypothèse initiale n’a pu être confirmée que partiellement. Le modèle de la Traduction développé par Callon et al. (2001), permet de cerner les limites de cette approche dans le contexte étudié. Ce qui semble avoir invalidé notre hypothèse de départ tient en partie aux « mesures de précaution » mises en œuvre par les partenaires lors de la mise à l’épreuve des connaissances nouvelles mais aussi le retour aux anciens modes de fonctionnement entre intervenants et chercheurs.

Belleau, H. (2011). De la mobilisation des connaissances au partenariat de recherche. SociologieS [En ligne], Récupéré le 13 août 2014 de http://sociologies.revues.org.proxy.bibliotheques.uqam.ca:2048/3730

 

Retour en haut de page